dimanche 5 janvier 2020

Les tarifs d’une petsitter professionnelle, situation personnelle et résolutions pour 2020


J’ai toujours été transparente dans mes articles sur le blog, car c’est ma façon d’être, elle plaît ou elle ne plaît pas, tant pis ! L’important pour moi est que mes clients sachent à qui ils confient leurs animaux. Je n’ai rien à cacher et je n’ai jamais été tellement concernée par ce que les gens pensent de moi, même s’il est évident que je suis contente si on m’apprécie !  

Les tarifs d’une petsitter professionnelle


Cela ne fait pas beaucoup de temps que je suis installée dans l'Aube et je sais que les tarifs d'une petsitter peuvent sembler élevés. 

Cette activité me tient à coeur, car c'est toujours compliqué de laisser nos animaux lorsque nous devons nous absenter et c'est ma manière à moi de contribuer à la protection animale car un animal gardé pendant les vacances est un animal de moins qui est abandonné au pied d'un arbre ou dans un sac poubelle après avoir été offert en cadeau de Noël parce qu'il n'existe pas de solution pour lui lors d’un joli projet de vacances au bord de la mer en été !

Dans le Pays de Gex, j'ai rapidement eu mes premiers clients et à Noël, c'était ma deuxième période de l'année qui avait le plus de demandes. Depuis mon installation à Piney, je n’ai pas encore eu de clients.

J'avoue que j'en attendais peut-être un peu trop, car cela ne fait que 2 mois que je suis arrivée et je n'ai pas encore trouvé le bon canal de communication pour me faire connaître. Même si depuis que je suis membre de l'association "Consommer aubois", je vois plus de visites sur ma page Internet.

Venant d'une région frontalière, je me suis posée la question de mes tarifs...les revoir à la baisse, ok, j'ai décidé d'offrir 10% aux membres de l'association "Consommer aubois", c'est un geste commercial que j'ai décidé de faire dans ce cadre-là.

Dans le Pays de Gex, j'avais un autre revenu qui me permettait de supporter/soutenir mon entreprise et j'avais des charges différentes du fait que j'avais un statut de frontalière avec un salaire suisse. De toutes façons, dans le Pays de Gex, mes tarifs étaient déjà adaptés au niveau de vie français qui était moins élevé quand même que de l’autre côté de la frontière qui se trouvait à 2 km et je souhaitais aussi pouvoir atteindre une clientèle qui ne travaillait pas forcément en Suisse.

Si je devais les revoir à la baisse, je ne sais pas si j'arriverais à m'en sortir financièrement. Et il est important pour moi de ne pas faire de concurrence déloyale avec les autres petsitters professionnelles déjà installées.

Si je les voyais à la baisse j'aurais au moins un revenu ? Mais et si ce revenu ne servait qu'au fonctionnement de mon entreprise, cela ne serait pas viable à terme. Il est important pour moi d'arriver à pérenniser cette entreprise. J'ai envie de m'en donner les moyens !

Contrairement à un étudiant ou à une personne de la famille, un voisin sympa, un contrat de petsitting est un engagement que le/la petsitter prend vis à vis de son propriétaire. Il/elle a également les clés d'un lieu de vie avec beaucoup d'objets de valeur financière ou sentimentale...

Le contrat est là pour ça et le petsitter professionnel est responsabilisé pour son travail qu'il effectue au domicile. Le savez-vous ? Le transfert de responsabilité ne se fait pas si vous confiez un animal à une personne qui n'est pas déclarée.

En dehors de la prestation, il y a tout l'aspect administratif (contrats, devis, déclarations, etc.), chaque temps de déplacement représente un moment sans revenu ou une possibilité de réaliser une prestation dans un lieu plus proche. Les assurances, les charges sociales, l’abonnement au site Internet qui a fait un boulot génial lors de sa création, puis lors des modifications à apporter à la suite de mon déménagement. 
 

Situation personnelle, manière de travailler, exemples vécus auprès de propriétaires d’animaux


J'ai suivi quelques formations qui apportent un réel plus et je pense que mes prestations tiennent compte du fait que les tarifs soient élevés, alors il est important qu'il y ait une certaine qualité. J’ai une conscience professionnelle qui est relativement élevée.

Quand on me demande une prestation de 20 minutes, je ne reste pas 25 minutes, mais je ne reste pas non plus 5 minutes, je reste réellement 20 minutes sur place ! Cette précision, c’est mon côté suisse et mon côté douanier, puisqu’il s’agit de mon ancienne profession !

Il y a des gens qui m'ont dit que grâce à leur système d'alarme, ils ont constaté que leur ancienne petsitter qui intervenait à leur domicile restait 3 minutes chez eux : le temps de remplir les gamelles et de repartir, sans faire un tour du propriétaire pour vérifier si le chat était là. Il peut être malade ou un intrus aurait pu s'introduire dans la maison !

Je tiens un "journal" que j'ai appelé "fiche de passage" où j'indique mon heure d'arrivée et mon heure de départ et j'explique ce que j'ai fait lors de mon intervention. Ce journal m'a été d'une grande utilité lorsque des cambrioleurs se sont introduits chez des clients, j'ai pu dire que la veille à l'heure de mon passage, tout était en ordre et l'heure à laquelle je suis arrivée le lendemain pour voir ce spectacle de désolation.... En tout, je pense avoir perdu au moins 2h de temps pour répondre aux sollicitations de la gendarmerie. 

J'envoie aussi des photos et des messages de l'animal que j'ai en garde.

Je garde toujours en tête l'aspect de la sécurité du domicile et dans la mesure de mes disponibilités, je fais attention que mes horaires de passage ne soient pas toujours les mêmes.

Positionnement face aux personnes non déclarées


De toutes façons, je ne vois pas d'un mauvais oeil qu'il y ait des personnes qui aident puisque pour moi, l'abandon d'un animal est bien pire et je ne pense pas que j'arriverais à supporter l'ensemble des animaux qui sont dans les foyers de chacun...puisque statistiquement, au moins un tiers des ménages a un animal domestique chez lui.

Je ne prends pas trop de prestations par jour, je préfère avoir une bonne qualité de travail, car chaque foyer a besoin du même niveau de prestation que ce soit le premier de la journée ou le dernier ! 

Ce n’est pas moi qui irai dénoncer les personnes qui exercent dans l’illégalité, mais moi je veux garder une bonne conscience.

Obligations légales


Mon entreprise n'a pas reçu les autorisations pour pouvoir effectuer de garde à mon domicile (ni journalière, ni temporaire) je ne peux pas faire pension ! Je n'effectue que des visites à votre domicile (en journée). Pour le moment, je ne souhaite pas en faire les démarches, car j'ai une maison qui va devoir être complètement rénovée prochainement. Je ne suis ni en mesure d'assurer la sécurité des autres animaux que les miens, ni de remplir les obligations d'hygiène demandées par les services vétérinaires et en plus, il faut pouvoir séparer les espèces d'animaux...impossible à faire pour moi actuellement. 

Quand on est professionnel dans la garde d'animaux, on est également obligé de confier nos propres animaux à des professionnels du métier, car nous n'avons pas la possibilité de dire que nous ne connaissons pas le cadre légal ! Contrevenir à la législation représente la fermeture de notre activité à vie et une amende très élevée ! 

On peut se dire que cela ne nous arrivera pas à nous...mais lors d'une de mes formations, on m'a donné l’exemple d'une personne qui s'est retrouvée dans ce cas uniquement parce qu’il a été dénoncé suite à un cas lié à une morsure de chien qu’il gardait à ce moment en toute légalité, mais lors d’un contrôle, les administrations ont pu remonter jusqu’à une époque où il n’était pas encore en règle...

Si on n'a pas de problème avec notre conscience, les contrôles des administrations ne nous font pas peur, ils peuvent toujours venir ! 

Résolutions 2020



En tant qu'auto entrepreneur, je n'ai pas le droit au chômage et de toutes façons, j’ai quitté mon emploi de plein gré !  Ma situation financière me permet de subvenir à mes besoins pour un certain temps encore, à l'aide de mes économies, mais il est important pour moi de commencer à avoir des rentrées d’argent.

J’ai envie de réaliser un autre projet qui me tient à cœur et, après avoir cherché toutes les solutions idéales pour que je puisse garder suffisamment de temps à disposition pour mon entreprise, j’ai choisi de travailler avec les CESU en tant que salariée d’un particulier employeur pour donner de mon temps aux personnes âgées en tant que dame de compagnie. Cette solution me permettra de gérer mon temps dans ces deux activités avec une certaine liberté.

Voici l’annonce que j’ai mise pour ce projet-là :


J’ai peut-être déjà décroché un contrat… Je devrai donc composer avec mes nouvelles contraintes que je me suis donnée et je respecterai tout autant les particuliers employeurs que mon ancien employeur suisse. Je vais procéder comme dans le Pays de Gex au moment de la création de mon entreprise et commencer petit à petit en acceptant ce type de contrat.

Je suis venue chercher un autre sens à ma vie en venant m’installer dans l’Aube et même si je ne sais pas encore très bien où je vais, j’ai décidé d’aller jusqu’au bout de ma démarche personnelle.

Voici à titre informatif, quelques liens sur les fiches-métiers et explications concernant la différence entre un professionnel et un amateur :




Je ne cherche pas à me plaindre, c’est uniquement une explication que je souhaitais donner. Merci d'avoir pris la peine de lire mon long article ! 

Sur ce, je vous souhaite de passer une très belle année 2020 !



1 commentaire:

Anonyme a dit…

très belle expérience de vie et très beau texte explicatif. Tout est dit et l'on sent que ça vient du coeur !